Que faut-il savoir sur la fontaine des Éléphants de Chambéry ?

La fontaine des éléphants à Chambéry est également appelé la fontaine des quatre sans cul pour la bonne raison que les quatre pachydermes sculptés n’ont pas de postérieures. Cette œuvre sculpturale, emblème de Chambéry, a été construite en 1838 comme hommage au général Benoit de Boigne pour ses services rendus à la ville. Comme le raconte Marc, que l’on retrouve sur Les Baroudeurs Savoyards, « cette fontaine est devenue le symbole de toute la ville ».

La fontaine des éléphants dans l’histoire de Chambéry

C’est durant l’année 1832 que le conseil municipal de la ville de Chambéry décide de voter un crédit d’investissement de cinquante mille livres pour ériger une sculpture. Un an après, elle organise un concours afin d’élire l’artiste capable de construire l’œuvre. Au total, ce sont 17 projets qui ont été proposés. À l’arrivée, c’est le projet de Pierre-Victor Sappey qui a été sélectionné par le jury pour son originalité et son cout économique.

Qui est le sculpteur Victor Sappey ?

Pierre-Victor Sappey aussi appelé Victor Sappey, né en 1801et mort en 1856 est un sculpteur natif de Grenoble finalement assez méconnu au regard des œuvres impressionnantes qu’il a érigées durant sa carrière : fontaine des Dauphins, statue de Championnet, fontaine au Lion, fontaine du Serpent… Sappey a également contribué à la décoration de la station thermale à Uriage et à sculpter plusieurs sépultures dont celle du général Marchand. Mais, le point culminant de sa vie artistique revient à son prix de lauréat au concours pour la sculpture de la fontaine des éléphants de Chambéry.

À propos de la fontaine des Eléphants

Les 4 éléphants sont faits en fonte de fer et la statue du général de Boigne est en bronze massif. Les travaux de construction, compte tenu de la taille de l’œuvre ont été exécutés rapidement. En effet, le chantier a débuté en avril 1835 et s’est achevé en octobre 1835. L’inauguration de la fontaine des Éléphants a lieu le 10 décembre 1838. La hauteur totale de la fontaine est de 17,65 mètres. Il s’agit en fait d’une subtile superposition de trois monuments : une statue, une colonne et une fontaine. Les quatre éléphants sont réunis par leur postérieur et propulsent de l’eau par la trompe.

Mais pourquoi les éléphants n’ont pas de derrière ?

Tous les visiteurs se posent la même question : mais pourquoi les éléphants n’ont pas de postérieur ? En fait la réponse est simple. Cela aurait été bien trop volumineux de bâtir une fontaine composée de 4 éléphants. Alors on les a coupés en deux ! En 2014, la municipalité a procédé à la restauration des 4 sans cul et les pachydermes centenaires ont enfin montré leur derrière ! Les célèbres éléphants ont été déplacés en atelier et des bâches faites pour l’occasion ont été installées sur la fontaine…Et savez-vous au juste quelles représentations figuraient sur ces bâches ? Les célèbres derrières des éléphants bien sûr !

Que voir à Chambéry en dehors de la fontaine ?

Si la fontaine des éléphants demeure l’emblème de la ville, et a même donné le logo de l’équipe de hockey sur glace de la ville, elle n’est pas la seule chose à voir dans la plus grande ville de Savoie. Pendant que vous êtes en centre-ville et admirez la fontaine, continuez un peu votre chemin pour découvrir les traboules et s’assoir autour d’un bon plat savoyard comme ceux découverts sur ce site. Ces maisons collées dans une petite ruelle datent de l’époque médiévale. Un sentiment ambivalent, entre émerveillement et oppression, vous assaille quand vous découvrez ces habitations. N’hésitez pas à sortir un peu de la ville de Chambéry. Elle est idéalement placée pour aller faire de belles randonnées. Quand vous êtes dans la cité chambérienne, levez-les yeux et observez la grande montagne qui la domine. En haut de celle-ci se trouve une très grande croix appelée la Croix du Nivolet. En faisant quarante minutes de trajet en voiture, vous atteindrez un chemin de randonnée plutôt facile permettant d’aller jusqu’à cette croix. De là-haut, vous aurez une vue unique sur la Savoie, avec à l’horizon le très grand lac du Bourget. Ce grand lac, le plus grand de France, est à moins de vingt minutes de voiture de Chambéry. Il offre plein d’activités qui plaisent aux locaux et aux vacanciers. Si vous êtes sportif, faites de la randonnée, du vélo, de la marche sur les longues pistes cyclables. Vous pouvez aussi faire de l’aviron ou nager puisqu’il y a une plage et que la température de l’eau en été est suffisante pour une baignade. Si vous êtes plutôt un amateur de détente, profitez des nombreux emplacements pour bronzer au bord du lac. Un coin dédié se trouve à Aix les Bains, mais les gens se mettent un peu partout. Les environs sont calmes et reposants, et seuls quelques passages d’avions atterrissant à l’aéroport du Bourget viennent vous déranger.