Tout savoir sur l’Ile Chausey

Considérées comme un lieu d’excursion et de tourisme par excellence, les îles Chausey sont un archipel situé en Normandie. L’île principale de cet archipel se trouve à environ 15 kilomètres au large de Granville.
La Grande île (île principale de l’archipel), abrite une trentaine de personnes pour une superficie totale d’environ 45 hectares.
Les dimensions des autres îles, à savoir la Genétaie, la Meule, la Houllée, l’île aux Oiseaux et le Grand Epail, sont respectivement de 1,82 ha, 1,38 ha, 0,86 ha, 0,62 ha et 0,29 ha.

1- Histoire de l’île Chausey

Selon Wikipédia, une légende raconte qu’une marée produite en 709 est la cause de la séparation des îles de l’archipel Chausey.
D’après cette même légende, Richard II, duc de Normandie en 1022, aurait offert ces îles aux religieux du Mont Saint-Michel, qui y bâtissent un prieuré bénédictin. Et c’est ainsi que le nom primitif de Chausey, à savoir Calsoi, apparaît pour la première fois.
Ces îles ont été, par ailleurs, caractérisées par la production du carbone de sodium en exploitant la soude.
En effet, les Blainvillais (venus de Blainville), recueillaient le varech pour en tirer le carbone de sodium, ayant longtemps servi à l’industrie du verre.

2- Économie de l’archipel

L’archipel de Chausey, très apprécié par ses visiteurs chaque année, puise la quasi-totalité de ses revenus du tourisme.
Vu les dimensions restreintes des îles, 3 commerces uniquement y sont installés (un hôtel, un restaurant et une épicerie). Ces commerces ont, cela dit, suffit pour combler les touristes qui s’y rendent, surtout pour la beauté de ses plages de sable fin.
Des gîtes sont également installés dans l’ancienne ferme et le Port Marie.
L’activité économique de l’archipel provient aussi, en partie, de la pêche. Ainsi, il est possible d’y pêcher du homard, du bouquet, du congre, du bar et du mulet. Avant 1989, la région se caractérisait par ses activités agricoles, notamment l’élevage de vaches.

3- Monuments phares à ne pas rater

Si vous décidez de visiter les îles Chausey, pour un week-end ou un long séjour, quelle que soit la saison, pensez à réserver votre chambre dans un hôtel ou dans un gîte en avance, pour éviter les attentes dues au nombre restreint de logements de vacances dans la région.
Une fois sur les lieux, plusieurs monuments incontournables sont à visiter. Nous citons, à titre d’exemple :
– La Grande Cale :
Construite au début de la 1re guerre mondiale par les prisonniers allemands et autrichiens, la Grande Cale est exploitée majoritairement par les pêcheurs et les vedettes.
De plus, la Grande Cale connaît plus de 70 000 débarquements annuels, avec plus de 30 000 durant la haute saison (juin, juillet et août).
Selon les médias français, cette Cale, rénovée à plusieurs reprises, connaîtra bientôt de nouveaux travaux de maintenance et de rénovation.
– La maison de Marin Marie :
Marin Mari, de son vrai nom Paul Marin Durand Couppel de Saint-Front, est un peintre, pêcheur et navigateur.
Cet artiste considérait l’archipel Chausey comme sa ville préférée. Ainsi, si vous visitez l’île, vous ne raterez sûrement pas la maison de l’artiste, située au pied de la chapelle.
– Le Phare :
Le phare de Chausey a été mis en service en 1 847.
Situé sur le point sud, au-dessus des plus hautes mers, le phare représente une maison phare, indispensable pour le bon déroulement de la navigation, à cause de l’important nombre d’îles dans la région.
Il est à noter que le phare de Chausey est inscrit, depuis 2009, aux monuments historiques.
– Le château :
Le château de Chausey se trouve sur la côte ouest de l’île.
Baptisé Château-Renault, il a été bâti en 1 559 pour être restauré en 1923 par l’industriel Louis Renault.
Il s’agit, ainsi, d’une propriété privée qui ne se visite pas.
– Le Fort :
Il s’agit du fameux fort, mis en place par Napoléon III et achevé en 1 866.
Ce fort a abrité 300 prisonniers, d’origines allemande et autrichienne, durant la première guerre mondiale.
Il a également abrité, durant la seconde guerre mondiale, une petite garnison du IIIe Reich.
Actuellement, le fort n’est plus considéré comme une « prison ». En effet, il est habité par des familles locales de pêcheurs.

4- Des activités à l’île Chausey

Détente, relaxation, découverte ou sports, tout est possible dans les îles Chausey.
Voici quelques choses à faire dans l’archipel, parmi les innombrables activités qui vous seront proposées lors de votre séjour :
– La randonnée :
Sportif ou pas, optez pour une randonnée au Chausey.
Plusieurs circuits sont ainsi possibles dans l’archipel lors de votre séjour, vous permettant de profiter des paysages somptueux et de la nature sublime des îles de Normandie.
Vous pouvez également, lors d’une randonnée pédestre, découvrir des animaux remarquables et des sites étonnants, dont le Village Blainvillais, la Chapelle, le Fort, le Phare, le Château-Renault…
Et pour vous raconter l’histoire de l’archipel et la légende de ses îles, pensez à vous faire guider par un spécialiste local. Il saura vous montrer tous les secrets cachés de cette région magique !
– La pêche :
Lors de votre séjour aux îles Chausey, pensez à profiter des nombreuses possibilités de pêche qu’offre la Grande île.
Vous pourrez ainsi vous inspirer des techniques adoptées par les locaux pour pêcher du homard, du bouquet ou du mulet.
– Détente et farniente :
Grâce à leurs belles plages de sable fin, les îles Chausey attirent chaque année de nombreux touristes à la recherche de relaxation et de farniente.
Vous pourrez, ainsi, profiter du beau temps, d’une eau tiède et d’une ambiance calme pour vous déconnecter complètement de votre quotidien stressant.
Notons également que les vacances aux îles Chausey sont idéales pour les enfants, qui pourront se baigner et jouer sur les belles plages des îles en toute sécurité.